Christian Gérondeau La seconde réunion préparatoire du Forum des Economies Majeures sur l'énergie et le climat, qui vient de se tenir à Paris le 20 mai dernier, n’a en réalité débouché sur rien et, contrairement à ce qui a été écrit, s’est soldée par un échec.

Les Etats-Unis se sont retrouvés accusés de ne pas vouloir réduire suffisamment leurs émissions de gaz à effet de serre (CO2), les Chinois ont fait savoir que les leurs continueraient à s’accroître, et le problème a été renvoyé à plus tard, c’est-à-dire au mois de décembre prochain à Copenhague où l’ensemble de la planète a rendez-vous pour élaborer une suite au protocole de Kyoto.

Mais le protocole de Kyoto n’aura pas de suite. La réunion de Copenhague débouchera sur un échec retentissant car pour la première fois les pays émergents seront présents.