Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 9 juin 2011

Quand les politiques s'en mêlent ou... s'emmêlent ?

Charles GaveComme les lecteurs s’en sont sans aucun doute rendu compte, les marchés financiers depuis plus de 10 ans ont été quelque peu …difficiles.

Les crises ont succédé aux crises, les crashs aux crashs, et bien sùr il est de bon ton de rendre responsables de tous ces malheurs la mondialisation, l’ultra libéralisme, l’avidité des financiers ou des banquiers.

Bref, comme dans tous les temps difficiles, la recherche du bouc émissaire bat son plein. A mon humble avis, toutes ces excuses ne valent pas tripette.

Lire la suite...

mardi 31 mai 2011

Après le printemps arabe, l’été européen ?

Charles GaveNous venons d’avoir, dans les pays arabes, une série de révoltes et de révolutions qui ont amené à des changements politiques que la plupart des experts considéraient il y a encore quelques mois comme inenvisageables.

Lire la suite...

dimanche 22 mai 2011

Affaire DSK : à la recherche de la cause première

Charles GaveUn libéral n’a strictement rien à dire sur ce genre d'affaire, qui relève soit du tribunal, soit de l’hôpital psychiatrique, et sans doute des deux à la fois.

Par contre un liberal DOIT s’interroger sur l’étrange et assourdissant silence des média qui semble avoir entouré les précédents débordements de cette personnalité (ou de certaines autres avant elle).

Lire la suite...

samedi 14 mai 2011

Le libéralisme est-il soluble dans l'alcool ?

Charles GaveJe le confesse, et sans aucune honte, je suis libéral autant qu’on peut l’être.

En bon libéral, j’accepte toujours la discussion avec ceux qui ne partagent pas mes points de vue, en vertu du principe exprimé par le plus grand Président que les Etats-Unis aient connu qui disait aux partisans de l’esclavagisme : « Je déteste tout ce que vous dites, mais je détesterai encore plus un pays ou vous ne pourriez pas le dire »

Lire la suite...

jeudi 5 mai 2011

Dette grecque : le test de l'utimatum

Charles GaveLes économistes adorent inventer des tests pour vérifier la rationalité des agents économiques.

L’un d’entre eux s’appelle le test de l’ultimatum et en voici les règles.

Il se joue à deux joueurs. Le premier reçoit une somme d’argent, mais il doit en donner un pourcentage de son choix à un deuxième joueur. Si le deuxième joueur refuse cette proposition, personne ne touche rien

Lire la suite...

jeudi 21 avril 2011

Finlande : enfin la souris qui rugit !

Charles GaveDe temps en temps, il se passe un événement qui change le cours de l’histoire.

Je suis en train de me demander si une telle chose ne s’est pas produite en Finlande le week-end end dernier. Explication.

Lire la suite...

dimanche 3 avril 2011

L'Europe devant ses choix...

Charles GaveComme certains lecteurs le savent sans doute, j’ai toujours été un robuste “eurosceptique”.

Dans mon premier livre, Des Lions menés par des ânes, j’expliquais que l’Euro était un Frankenstein financier, qui allait amener vers trop de maisons en Espagne, trop d’usines en Allemagne et trop de fonctionnaires en France (chacun se spécialisant là ou il a un avantage comparatif).

La réalité à dépassé mes craintes les plus extrêmes.

Lire la suite...

jeudi 10 mars 2011

Euro : la Bundesbank ne pardonnera jamais...

Charles GaveMonsieur Weber, gouverneur de la Bundesbank a démissionné, et de la Bundesbank,et du conseil de la BCE, tant il était en désaccord avec la politique suivie par le Conseil et monsieur Trichet auquel il était censé succéder..

Depuis 40 ans que je fais ce métier, j’ai rarement été d’accord avec ce que faisait la Bundesbank, et pourtant cette chère institution était un des piliers indispensables de la stabilité financière mondiale tout simplement parce qu’elle défendait une notion que je considère particulièrement juste de ce qu’est la MONNAIE.

Lire la suite...

dimanche 27 février 2011

Finances publiques : l'exemplaire révolution du Wisconsin...

Charles GaveLe monde entier a les yeux tournés vers le Moyen Orient où de graves événements sont en train de se passer. Du coup, les autres nouvelles passent un peu à la trappe dans la mesure où les grands medias semblent ne pouvoir traiter qu’un sujet à la fois.

Or il en en train de se passer dans l’Etat du Wisconsin aux Etats-Unis quelque chose qui va peut-être changer la face de nos démocraties et qui devrait attirer l’attention de tous les commentateurs.

Lire la suite...

lundi 14 février 2011

Quand la FED crée de faux prix...

Charles GaveJ’essaie de comprendre ce qui se passe dans les marchés financiers depuis 40 ans.

Pour être honnête, de temps en temps j’ai l’impression d’y arriver mais il m’arrive fréquemment de « flotter » un peu tant la masse des informations à digérer est importante.

Mais là où je deviens carrément schizophrène, c’est quand je ne comprends pas ce qu’essaye d’accomplir l’une ou l’autre des grandes banques centrales. Et c’est le cas aujourd’hui

Lire la suite...

jeudi 3 février 2011

Nous entrons dans des temps révolutionnaires...

Charles GaveMarx a toujours été l’un de mes grands hommes. Après tout, il est difficile de se tromper plus que cet homme ne s’est trompé.

Toutes ses analyses, tous ses concepts, tout ce qu’il attendait du futur, tout ce qu’il pensait de la nature humaine, tout s’est révélé faux et dangereux.

Tout sauf une seule idée, que d’autres d’ailleurs avaient eu avant lui : dans un pays, l’infrastructure économique détermine la superstructure politique.

Lire la suite...

dimanche 2 janvier 2011

« Allo Berlin, on a un problème !»

A mon humble avis, l'Allemagne a un problème. 

Pendant l’été 2008 si mes souvenirs sont exacts, j’avais écrit un article dans le Journal des Finances qui expliquait entre autre que la politique économique allemande était assassine pour le reste de L’Europe et nous amenait au désastre. 
Mon raisonnement, très simple, faisait remarquer que notre voisin d’outre Rhin subventionnait sa production, taxait sa consommation (hausse de la TVA) et refusait de déréglementer les secteurs de services ou il n’était pas concurrentiel

Lire la suite...

jeudi 16 décembre 2010

Débat sur les monnaies : controverse autour de l'étalon-or

Charles GaveNotre ami Charles Gave réagit vivement aux écrits et déclarations qui évoquent le retour de l'or dans le système monétaire international. Et vous ? Trait_html_691a601b.jpg

En pleine guerre des monnaies, l'idée d'un étalon-or a resurgi. Hormis les cas de dictature, où ce choix protège les citoyens contre l'arbitraire du tyran, l'étalon-or est un remède bien pire que le mal. Il conduit à une politique monétaire aveugle, source de dépressions économiques. La vraie solution réside dans les changes flottants.

Lire la suite...

dimanche 7 novembre 2010

Elections US : le vent de l'histoire a tourné

Charles GaveComme le disent les Suisses à l’issue d’un référendum populaire : “le Souverain (c’est à dire le peuple) a parlé”, aux USA.

La Souveraineté politique réside en effet non dans quelque compétence technique bardée de bonnes intentions, ou encore dans une religion, fùt-elle Marxiste, ou enfin dans un Roi, mais uniquement dans le peuple. C’est le cas, et fort heureusement, dans nos démocraties.

Lire la suite...

samedi 25 septembre 2010

Dette : la panique, pour quand ?

Charles Gave Le livre de Charles Gave "L'Etat est mort ! Vive l'état !" est désormais en vente. Vous pouvez converser avec l'auteur en allant sur le site dédié au livre lafaillitede letat.com.

Ci-dessous un troisième extrait, avant de retrouver Charles Gave à l'Assemblée nationale le 28 septembre (inscription obligatoire). Trait_html_691a601b.jpg

Toute faillite d’un État est prévisible des mois, voire des années, avant que l’inéluctable n’ait lieu et ne se termine en général par une énorme panique financière si rien n’est fait à temps pour enrayer la débâcle.

Lire la suite...

- page 2 de 3 -