Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 25 septembre 2012

Pas de redressement économique sans déconnecter la finance et la monnaie

Alain DumaitLes dernières décisions de la Banque Centrale européenne, le 6 septembre, puis de la Federal Reserve américaine, le 13 septembre, ont été saluées par les marchés financiers : baisse des taux pour les dettes souveraines des pays insolvables et hausse des cours pour les actions, en particulier celle des banques et autres institutions financières.

Ces décisions peuvent se résumer ainsi : davantage d’argent gratuit pour les banques, encouragement au laxisme des Etats, et monnaie de singe pour tout le monde !

Lire la suite...

mercredi 25 juillet 2012

Peugeot : c'est de la faute à l'Etat...

Alain DumaitIl est évidemment comique d’entendre des politiciens, qui n’ont jamais mis les pieds dans une usine de leur vie (sauf pour y serrer des mains de syndicalistes stipendiés) faire une leçon de bonne gestion industrielle à un groupe familial, qui, depuis plus de 200 ans, a démontré son savoir faire. Et sa capacité à surmonter les épreuves et les crises.

Que n’avons nous en France beaucoup de familles Peugeot ! Mais bien sur, pour ce faire, il faudrait commencer par ne pas les insulter…

Lire la suite...

jeudi 17 mai 2012

Le retour de l'Etat PS 100%

Alain DumaitQue François Hollande n’ait pas raccompagné son prédécesseur à sa voiture juste avant sa prise de pouvoir officielle, le mardi 15 mai, relève de la simple grossièreté.

Qu’il n’ait pas trouvé un seul mot positif pour évoquer l’exercice et le bilan de son mandat, montre son sectarisme.

Mais avoir cru devoir inviter pour son premier déjeuner à l’Elysée tous les anciens premiers ministres socialistes, avec les épouses ou compagnes, est beaucoup plus symbolique de la ligne adoptée par ce nouveau gouvernement : le retour à un Etat 100% PS.

Lire la suite...

lundi 7 mai 2012

L'élection de F. Hollande : les trois erreurs de Sarkozy

Alain DumaitEn démocratie, il n’est jamais facile de se faire réélire. A moins d’être capable de présenter un bilan indiscutable, en particulier en termes d’emplois et de croissance économique.

Aux Etats-Unis, ce fut le cas aussi bien de Ronald Reagan que de Bill Clinton. Et, en Grande Bretagne, de Margaret Thatcher.

Lire la suite...

samedi 28 janvier 2012

Le fil conducteur du candidat Hollande

Alain DumaitSi on cherche bien le fils conducteur des 60 propositions de François Hollande, on le trouve !

On peut ainsi le résumer : l’Etat, au delà la sphère publique, a la solution à tous les problèmes des Français ! (En tout cas ceux qui ont été identifiés comme tels par l’équipe de technocrates du candidat).

Lire la suite...

lundi 7 novembre 2011

Un plan d’économies, sans économies...Devinez qui va faire des économies ?

Alain DumaitPour essayer - à notre avis en vain - d’éviter le déclassement, en janvier 2012, de la dette souveraine de la France, le gouvernement de François Fillon a donc présenté ce lundi 7 novembre 2011, un nouveau plan «de rigueur», annoncé pour 7 à 8 milliards d’euros.

Lire la suite...

mardi 1 novembre 2011

Crise de l'euro, crise grecque, crise de la démocratie

Alain DumaitGeorges Papandreou est un politicien.

Il ne pouvait plus affronter la colère populaire et ses violences.

Il fallait qu’il trouve une soupape susceptible de faire baisser la pression de la rue, évidemment très hostile à la politique d’austérité. La mise sous tutelle de Bruxelles faisait déborder le vase.

Lire la suite...

lundi 29 novembre 2010

Fillon II : rétablir les comptes de l’Etat, c’est bien; libérer l’économie française, c’est mieux !

Alain DumaitFrançois Fillon est un Premier ministre sérieux, qui a une vision juste de la situation dans laquelle se trouve notre pays.

Hier il disait que l’Etat était bel et bien en faillite, aujourd’hui il annonce 1600 milliards de dette publique, montant qui va continuer à augmenter, au moins jusqu’en 2012.

Et il en tire les conséquences : «il n’y aura plus de dépenses publiques pour financer la croissance».

Ce qui est à moitié convenir que les dépenses publiques ne sont en rien créatrices de croissance. Sinon, ça se verrait…

Lire la suite...

jeudi 24 juin 2010

Urbanisme : la solution des péages urbains

Alain Dumait Une commission mixte paritaire (députés et sénateurs) a décidé, le 16 juin 2010, d’inclure dans le projet de loi dit «Grenelle 2», le droit pour une collectivité locale de recourir, si elle le souhaite, à la technique des péages urbains.

Le ministre des transports, Dominique Bussereau, ayant recours à une litote, avait indiqué qu’il y était favorable. On sait que des agglomérations comme Singapour, Stockholm, Milan ou Londres pratiquent déja le péage urbain.

D'aucuns ont exprimé l’idée qu’il s’agirait en fait d’un nouvel impôt à la charge des automobilistes. Ce point de vue doit être nuancé.

Lire la suite...