avril 2013 (14)

lundi 29 avril 2013

Les vraies victimes du "mariage pour tous" : nos institutions et leur avenir

Marc Suivre Avec son talent habituel, notre ami Marc Suivre complète l'analyse de Philippe Nemo par ses propres réactions et commentaires.

Les socialistes ont un grand talent, qu’ils partagent d’ailleurs avec les mauvais garçons, ils cassent tout ce qu’ils touchent. Normalito avait été élu pour en finir économiquement avec la crise et politiquement avec les frasques sarkosiennes en « apaisant la République ». Le moins que l’on puisse constater, un an après son élection, c’est que le pays n’a jamais été aussi divisé et que si les pantalonnades autour du mariage homo cachent, pour un temps, la réalité économique, nous n’avons pourtant jamais été aussi près du mur.

Lire la suite

samedi 27 avril 2013

Une escroquerie à laquelle toutes les parties prenantes sont consentantes : l'art contemporain

Drieu.jpg Nous avons déjà eu l'occasion d'expliquer à plusieurs reprises ce que nous pensions de l'Art contemporain. Drieu Godefridi, fidèle visiteur de la Biennale de Venise, revient sur ce sujet dans une interview publiée par la Libre Belgique.

L’intérêt de l’art contemporain réside davantage dans son ampleur, dans l’analyse économique et financière qu’on peut en faire, que dans sa valeur artistique. Ce qui est fascinant, ce sont les montants proprement exorbitants qu’atteignent un grand nombre de ces œuvres dont la valeur artistique, par ailleurs, mérite d’être qualifiée de parfaitement nulle.

Lire la suite

jeudi 25 avril 2013

Mariage pour tous : pour un référendum, dès maintenant ou en 2017

Philippe NemoPhilippe Nemo développe les arguments de fond, politiques et philosophiques, qui justifient la demande d'un référendum, nonobstant le vote de la loi.

Beaucoup de choses ont été dites sur le fond de la loi Taubira, et l’on n’a certes pas épuisé le sujet, tant cette loi aventureuse et utopique est porteuse de malheurs sociaux gravissimes et en partie encore inaperçus.

La question la plus urgente, aujourd’hui, est cependant celle de la forme. Qui a fait cette loi, avec quelle légitimité ?

Lire la suite

mercredi 24 avril 2013

Bitcoin : la chimère de la monnaie électronique

Frank ShostakLe succès du Bitcoin - cette nouvelle monnaie d’échange électronique dont le cours a récemment atteint des niveaux records - excite beaucoup les esprits. Serions-nous à la veille de l’émergence d’une véritable monnaie privée permettant enfin d’échapper complètement au contrôle d’une banque centrale et à la tutelle de systèmes étatiques ? C’est ce dont rêvent les libertariens.

La réponse des économistes spécialistes de la monnaie reste plutôt dubitative. Ci-dessous celle d’un leader de l’école “autrichienne” contemporaine : Frank Shostak, récemment publiée sur le blog du Mises Institute.

Nombre d’économistes et d’éditorialistes financiers espèrent qu’Internet, cet espace de marché totalement libre, donnera enfin naissance à de nouvelles formes de monnaies échappant à l’autorité des banques centrales et de l’état.

Lire la suite

lundi 22 avril 2013

"Non, la Dame de fer n'avait pas un coeur de fer" - l'inspiration religieuse de Margaret Thatcher

Professeur Samuel FurfariLes nombreuses évocations de la carrière de Margaret Thatcher mettent l’accent sur l’aspect économique, la guerre des Falkland, la grève des mineurs et son opposition à une certaine forme d’Europe, voire son féminisme.

Elle était connue pour être intensément libérale mais on ignore trop qu’elle était habitée par une profonde spiritualité, une foi biblique, sans doute la source d’inspiration d’un grand nombre de ses actions politiques.

Lire la suite

vendredi 19 avril 2013

Chypre : vers l'agonie du système de banque à réserves fractionnaires ?

Salerno.jpgRétrospectivement, il se pourrait que la crise de Chypre apparaisse un jour comme l'un des tournants décisifs de l'histoire monétaire contemporaine. Tel est ce que suggère Joseph T. Salerno, l'un des principaux animateurs du Mises Institute à Auburn (Alabama), dans un article traduit du Mises blog.

En complément, nous vous proposons également quelques paragraphes extraits d'un blog britannique où l'auteur, Frances Coppola, attire à juste titre l'attention sur la manière dont l'accord de Chypre a toutes chances d'intensifier encore davantage la crise de la zone euro.

Lire la suite

mercredi 17 avril 2013

Partir pour Chypre ? Témoignage d'un marathonien

Chef d'entreprise et marathonien, Thierry Godefridi était à Chypre aux jours les plus forts de la crise pour participer au Marathon de Limassol (24 mars 2013). Il en a profité pour faire sa propre enquête sur place et interroger ses contacts professionels locaux : "Faut-il sauver Chypre ?".

 Chypre n'a pas besoin d'être sauvée, elle se sauvera bien toute seule. 

Une étude de Noble Energy, la société énergétique indépendante fondée en 1932 par Lloyd Noble et faisant partie aujourd'hui de l'indice boursier S&P500, a indiqué qu'il serait possible de récupérer 5.000 à 8.000 milliards de pieds cube de gaz naturel au sud de Chypre.

Lire la suite

lundi 15 avril 2013

L'irresponsabilité institutionnelle des magistrats

En marge du débat sur la justice et les affaires, Bertrand Lemennicier s'intéresse à la manière dont le contexte institutionnel conditionne le comportement et les décisions des magistrats, ainsi qu' aux comparaisons internationales. Il s'interroge en particulier sur la signification du concept d'"indépendance des juges".

Le magistrat comme le professeur d’université est par définition un irresponsable institutionnel1L’acception la plus classique donnée au terme de responsabilité est la sanction, nous rappelle Antoine Garapon (2003)2. La sanction peut s’entendre d’une manière négative mais aussi positive. Les deux font défaut actuellement dans la justice (comme dans l’éducation) : « aussi bien la punition des mauvais juges que la promotion des bons juges ».

Lire la suite

mercredi 10 avril 2013

Margaret Thatcher, le combat d’Antigone

Corentin de SalleRonald Reagan disait de Margaret Thatcher qu’elle était « the best man in England ». Viriliser le personnage en raison de ses qualités qui seraient autant de mâles vertus est une erreur fréquente: en réalité, cette figure politique exceptionnelle - sans doute l’une des plus influentes du XXèmesiècle - était, en un certain sens, authentiquement féminine. Par maints aspects, elle rappelle Antigone.

Ce qui fait toute la beauté du combat d’Antigone, c’est qu’elle refuse toute forme de compromis et que, sûre de son bon droit, elle accepte de défendre sa cause jusqu’à la mort si nécessaire.

Lire la suite

lundi 8 avril 2013

Depuis seize ans la température moyenne du globe s'est stabilisée : que faut-il en déduire ?

Les faits sont là : depuis le début de 1997, la température moyenne du globe a cessé d'augmenter (voir graphique ci-dessus). Même Rajendra Pachauri, le Président du GIEC, vient de le reconnaître. Le mouvement de réchauffement climatique semble s'être arrêté.

Lire la suite

vendredi 5 avril 2013

Cahuzac de noeud...

On pensait, bien naïvement, que le quinquennat de Normal premier allait être à l’image du personnage principal : pâle et sans saveur. 

Eh bien nous avions tort ! Depuis dix mois, sans doute dans le louable effort de distraire les Français de la crise qui s’aggrave, c’est à l’édification d’un véritable festival du rire que François zéro occupe son temps… et sa communication. 

Pensez, après nous avoir, avec Cahuzac, refait le coup du « meilleur d’entre nous », le grand Barnum est obligé, en catastrophe, de lâcher celui qui est aujourd’hui coupable, ni plus ni moins, que d’un « outrage à la République ».

Lire la suite

mercredi 3 avril 2013

La Taxe Tobin : un fiasco sur toute la ligne !

Jean Yves NaudetLa taxe Tobin fait partie de ces vieux serpents de mer dont plusieurs pays se méfient, mais que la classe politique française, toutes tendances confondues, tient en haute estime.

Ce remède miracle ne serait-il pas de nature à faire disparaître la spéculation, tenue pour l’abomination des abominations ? De plus, ne rapporterait-il pas des recettes gigantesques, quasiment capables d’éponger les dettes souveraines ?

Patatras ! Appliquée en France depuis 2012, non seulement elle n’a pas produit les recettes attendues, mais elle a aussi encouragé la « spéculation » qu’elle prétendait combattre…C’est un fiasco sur toute la ligne.

Lire la suite

lundi 1 avril 2013

L'équipe

Suite à la dissolution du Fonds de dotation "Institut Turgot", la propriété du nom "Institut Turgot", ainsi que celle du site internet qui lui est lié ont été acquis par l'Association loi 1901 " Société et Liberté" dont le Président est Gilles Dryancour. Siège social :  […]

Lire la suite

Bâle III + taux zéro : pourquoi la sortie de crise n'en finit pas de se faire attendre

Steve Han keLa crise de l'euro porte une grande part de responsabilité dans la détérioration des conditions économiques en Europe. Mais elle n'explique pas tout..

La déception, s'agissant des perspectives de retour à la croissance, concerne aussi bien les Etats-Unis que le Royaume-Uni. Tout se passe comme si la sortie de crise n'en finissait pas de se faire attendre. Steve Hanke nous décrit comment la faute en incombe à la combinaison mortelle Bâle III + Taux zero.

Dans le sillage de la crise financière, nos grands experts de la monnaie et de la banque sont partis tambours battants en campagne pour dire aux banques qu'elles devaient « recapitaliser » leur bilans – expliquant que c'était absolument nécessaire pour éviter le retour de nouvelles crises.

Lire la suite