décembre 2010 (16)

jeudi 30 décembre 2010

"The Big Society" : réinventer une société civile "à la Mises"

Syed Kamall MEPSyed Kamall est l'un des députés européens britanniques les plus radicaux (au sens de "libertarien") au sein du Parti conservateur, à Bruxelles. Ci-dessous il décrit le projet de "Big Society", l'un des projets phares du Gouvernement de David Cameron. Trait_html_691a601b.jpg

L’une des raisons pour lesquelles le Parti conservateur n’a pas remporté la majorité absolue aux dernières élections législatives britanniques est que nombre de gens ne savaient pas ce que nous représentions exactement.

Lire la suite

mardi 28 décembre 2010

Le piège du taux d'intérêt zéro

Steve Hanke explique les raisons de son inquiétude :  la politique de Ben Bernanke entraîne un resserrement du crédit, bloque l'économie US, affaiblit le dollar, exporte l'inflation vers les économies émergentes et finalement mène le monde vers un retour au contrôle des capitaux.

L'une des premières victimes d'une crise financière est la vérité.  

En période de tension,  les banquiers centraux embrassent une tradition bien établie :  ils publient des déclarations anodines, mais fort économes de la vérité.

Lire la suite

dimanche 26 décembre 2010

Etat-providence et immigration : la solution libérale

Jacques Garello Retrouvé dans les archives de l'Institut Euro 92 , ce texte de Jacques Garello date de 1996. Il nous présente les grandes lignes d'une approche libérale de l'immigration. A compléter par le remarquable chapitre de Pascal Salin sur l'immigration publié dans son livre "Libéralisme" (2000). Trait_html_691a601b.jpg

C’est plutôt la création de « faux droits » par l'Etat-providence que l’immigration elle-même qui est à l’origine du problème.

Lire la suite

vendredi 24 décembre 2010

Joyeux Noêl !

 […]

Lire la suite

jeudi 23 décembre 2010

Le droit du sol est-il un droit de l'homme ?

Yves EgalDébat sur l'immigration : ceci est le second volet de la réponse d'Yves Egal à l'article d'André Teissier du Cros "Pour l'immigration musulmane". Trait_html_691a601b.jpg

Laisser se constituer en Europe de fortes minorités obéissant à d'autres autorités que celles de la nation est un grand danger pour la cohésion sociale, qui est d'abord un sentiment d'appartenance à un même groupe solidaire.

Lire la suite

mardi 21 décembre 2010

le 4 novembre 2010 : Florin Aftalion présente son livre "L'autre Jérusalem"

"L'autre Jérusalem" est le titre de son dernier livre que Florin Aftalion est venu présenter lors d'une réunion à l'Institut Turgot, le jeudi 4 novembre 2010.

.

Un incident technique a fait que les dix premières minutes de cette réunion ne sont pas sur la vidéo. Elles ont cependant été enregistrées en audio. Vous pouvez les écouter en cliquant sur la barre d'écoute ci-dessous

Lire la suite

lundi 20 décembre 2010

Frédéric Passy (1909 ) : "Ce n'est pas l'Etat qui fait la monnaie"

Frédéric PassyExcellente initiative de notre ami Stéphane Couvreur qui vient de mettre sur internet un texte peu connu de Frédéric Passy sur le rôle de l'Etat dans la monnaie et le crédit qui date de 1909 : "Histoire d'une pièce de cinq francs et d'une feuille de papier".

Ci-dessous quelques courtes citations extraites de cet écrit pour vous inciter à en retrouver l'intégralité sur le nouveau site de l'Institut Coppet que vient de fonder Damien Theillier. Trait_html_691a601b.jpg

Les biens matériels, les biens intellectuels, les biens moraux eux-mêmes – ne croissent, en quelque sorte, que par la communauté des efforts et la communauté des résultats.

Lire la suite

samedi 18 décembre 2010

L'euro n'a pas besoin d'un supergouvernement

Alain MadelinL'euro a-t-il besoin de plus de fédéralisme budgétaire et fiscal pour survivre à la crise actuelle ?

Plutôt qu'à des surenchères ultra irréalistes voire dangereuses, nous ferions mieux de revenir aux fondamentaux : une stricte discipline budgétaire et une plus grande flexibilité économique, assorties d'une police indépendante.

Lire la suite

jeudi 16 décembre 2010

Débat sur les monnaies : controverse autour de l'étalon-or

Charles GaveNotre ami Charles Gave réagit vivement aux écrits et déclarations qui évoquent le retour de l'or dans le système monétaire international. Et vous ? Trait_html_691a601b.jpg

En pleine guerre des monnaies, l'idée d'un étalon-or a resurgi. Hormis les cas de dictature, où ce choix protège les citoyens contre l'arbitraire du tyran, l'étalon-or est un remède bien pire que le mal. Il conduit à une politique monétaire aveugle, source de dépressions économiques. La vraie solution réside dans les changes flottants.

Lire la suite

mardi 14 décembre 2010

Cancun : un accord pour cacher le désaccord

Jean-Michel BelouveEt le miracle fut ! Après dix jours de négociations âpres, la conférence climatique a atteint son but, qui était de ne pas échouer.

Tous les pays participants, sauf un, la Bolivie, ont approuvé un texte de 33 pages qui prévoit de remettre les décisions principales à la Conférence de Durban, qui aura lieu en fin 2011.

Lire la suite

dimanche 12 décembre 2010

Pour la concurrence des monnaies en lieu et place du monopole de l'euro

Dr Richard EbelingSi certains pays choisissent un jour de sortir de la zone euro, il faudrait qu'ils le fassent à la condition de laisser à leurs citoyens la liberté d'épargner, d'échanger ou de contracter en euro. Trait_html_691a601b.jpg

Une étude, rédigée au printemps par la banque néerlandaise ING et intitulée « Quantifier l'impensable » a mis en garde : un éclatement de l'euro en tant que monnaie commune entrainerait un cataclysme économique. Le système financier mondial aurait à affronter une nouvelle crise, plus désastreuse encore que celle endurée au cours des deux dernières années. La récession menacerait la planète entière.

Lire la suite

jeudi 9 décembre 2010

Débat : réponse aux "immigrationnistes"...

Yves Egal Nul autre sujet que l'immigration ne suscite autant de passion et si peu de débat, car celui-ci est interdit par un terrorisme intellectuel, qui fonctionne comme tous ses prédécesseurs, communiste, nazi ou fasciste, grâce à un contrôle de la parole publique exercé par la violence.

Ainsi, celui qui transgresse le tabou de l'immigration est stigmatisé par tous les médias, sans exception, ce qui a le double avantage de rappeler que ce sujet est interdit et de maintenir la peur de transgresser cet interdit.

Tout terrorisme intellectuel se renforce par son fonctionnement.

Lire la suite

mardi 7 décembre 2010

Tout savoir sur les véritables raisons du drame irlandais

Vincent Bénard à l'ALEPSLa crise irlandaise donne une occasion facile à tous les étatistes sur l'échiquier politique de critiquer à bon compte un supposé "libéralisme", parfois préfixé d'ultra comme il se doit, qui serait la cause de la chute de l'état Irlandais.

Mais une analyse approfondie du parcours récent de l'Irlande, et particulièrement de la première décennie de ce millénaire, montre qu'il n'en est rien.

L'état Irlandais s'est comporté comme un état providence tout ce qu'il y a de plus classique, l'état ayant géré les mannes issues de son impôt sur les sociétés attractif et de sa bulle immobilière comme une cigale dépensière et non une sage fourmi épargnante.

Lire la suite

dimanche 5 décembre 2010

Pour l’immigration musulmane

André Teissier du CrosJe vous invite à regarder l’Union Européenne (500 millions d’habitants, dont 15 millions de musulmans, dont 10 millions rien qu’en France et en Allemagne) avec les yeux d’une femme du monde musulman proche : celui dit arabe (330 millions) ; l’iranien (77 millions) ; et le turc (76 millions).

Je dis bien : une femme, celle qui fait et élève des enfants. Elle s’appelle Ahlam, c'est-à-dire l’ingénieuse, l’imaginative, la rêveuse… Elle a trois enfants encore très jeunes.

Lire la suite

vendredi 3 décembre 2010

Revenir à l'or ?

Jacques RaimanSigne des temps : le président de la Banque mondiale a reconnu la place éminente de l’or dans un système monétaire. Plus qu’une piste, une révolution mentale salutaire.

Au printemps, pour se défendre, Greenspan a affirmé dans le New York Times que personne n’avait prévu la crise, que tout le monde s’était trompé, les universitaires, la FED, les organismes de réglementation. Il aurait pu ajouter les autres Banques centrales, les gouvernements, les entreprises, les médias.

Lire la suite

mercredi 1 décembre 2010

Les banques centrales comme source d'instabilité financière

George SelginCe texte est en un sens la continuation de l'intervention de George Selgin au séminaire monétaire de l'Institut Turgot le 31 mai 2010. Après sa mise au point sur les origines de la banque moderne, Selgin dénonce le mythe historiographique de l'utilité des banques centrales. Trait_html_691a601b.jpg

La crise financière illustre la double nature "à la Dr Jekyll et Mr Hyde" des banques centrales.

Elle fait apparaître simultanément notre dépendance absolue vis-à-vis de la banque centrale comme moyen d’assurer un flux continu de crédit à l’issue d’une crise financière, et en même temps la capacité de cette institution à alimenter les booms financiers qui seuls sont réellement responsables de l'occurence des crises

Lire la suite